RECONSTRUCTION DE L’HYMEN

CHIRURGIE REPARATRICE DE L’HYMEN

L’hymen est la membrane qui ferme partiellement l’ouverture du vagin et le sépare de la vulve. Il est couramment rompu lors du premier rapport sexuel.

Que ce soit dans le cadre de certaines cultures qui placent la virginité avant le mariage comme une garantie de pureté ou bien suite à un viol, certaines femmes font la demande d’une réparation de leur hymen avant leur nuit de noces ou bien pour permettre un nouveau départ.

Cette chirurgie assez confidentielle, permet donc de retrouver l’intégrité de l’hymen.

Avant l’intervention:

  • Deux consultations préopératoires avec le chirurgien plasticien, ainsi qu’une consultation avec l’anesthésiste.
  • Le tabac étant délétère sur la cicatrisation, son arrêt doit être strict au mieux un mois avant l’intervention et poursuivi en post opératoire
  • Il est formellement déconseillé de prendre anti-inflammatoires, aspirine et anticoagulants les 15 jours précédents l’intervention pour limiter le risque hémorragique.

 

L’intervention:

L’intervention se déroule le plus souvent sous anesthésie locale et parfois sous anesthésie générale. Elle dure de 30 à 40 minutes selon les gestes associés. Je réalise moi-même le geste

Le Dr Boulart réalise elle-même le geste.

 

Après l’intervention:

Il s’agit d’une chirurgie peu douloureuse. Il vous sera toutefois prescrit des antalgiques de niveau 1.

La sortie peut se faire le soir même.

Une protection est conseillée pour absorber les saignements qui peuvent persister les premiers jours. La toilette doit être réalisée quotidiennement avec un savon neutre. Les vêtements amples et en coton amélioreront le confort des premiers jours.

Les fils se résorbent en 3 semaines environ. L’activité sexuelle peut être reprise après 4 semaines. Il est important de prévoir ce laps de temps avant un éventuel rituel

Des consultations de contrôle sont prévues après l’intervention.

 

L’observance par la patiente des consignes données par le chirurgien est essentielle.

Le Docteur Louise Boulart vous garantit un suivi personnalisé consciencieux et prévenant. Vous pouvez la joindre à tout moment, 24h/24, pour toute question post-opératoire

 

Les questions fréquentes sur cette intervention

  • Les gestes associés possibles sont- le traitement des grandes lèvres, – le traitement du clitoris en diminuant la taille du capot du clitoris, qui donne parfois un aspect d’hypertrophie clitoridienne, ou en liftant le clitoris, – l’injection du point G par acide hyaluronique ou transfert graisseux
  • Il n’y a pas de limites d’âge pour pratiquer cette intervention tant que la demande est motivée et le retentissement psychologique est important
  • Cette chirurgie est sans conséquence pour les accouchements futurs et les rapports sexuels.