PREMIÈRE MONDIALE

Greffe de peau sur donneur vivant

Greffe de peau sur donneur vivant

Une Vie de sauvée à l’hôpital St Louis.

Fière de mon service et d’avoir pu offrir un peu de mon assistance dans cette belle histoire.

En raison d’incompatibilité immunologique et donc de risque de rejet, il n’est aujourd’hui possible  de couvrir des pertes de substance cutanées qu’avec la peau du patient lui même, or dans le cas des grands brulés, la surface saine utilisable étant très limitée, le pronostic vital est rapidement mis en jeu. Quand la surface brulée est inférieure à 80%, il est possible d’utiliser des allo greffes (greffes de issues de donneurs décédés) qui sont des solutions d’attente en permettant au stock de peau moins brulée de se renouveler. Mais dans le cas de Franck, brulé à 95%, même cette solution n’était pas envisageable. Parceque son visage était méconnaissable, la révélation par son
frère qu’il était son vrai jumeau, est apparue comme un miracle. Le Pr Mimoun a du se battre avec le comité d’éthique pour permettre ce don de peau par donneur vivant ici possible car les jumeaux possèdent exactement le même patrimoine génétique. Grâce à cet évenement, un décret vient d’autoriser la greffe de peau sur donneur vivant dans le cadre strict des jumeaux homozygotes.

Article