AUGMENTATION MAMMAIRE PAR LIPOFILLING

Cette technique consiste à prélever de la graisse au niveau de votre corps pour la réinjecter au niveau des seins. C’est une technique bien connue en reconstruction mammaire après cancer du sein. En ce qui concerne la chirurgie esthétique, c’est une technique en plein essor et  qui représente  une révolution technique. Le lipomodelage permet d’éviter les inconvénients des prothèses (coques, durée de vie limitée, aspect moins naturel…) : votre graisse vous appartient ! L’inconvénient principal est de donner un résultat immédiat moins certain que les prothèses car une résorption graisseuse partielle intervient presque systématiquement : en moyenne entre 30 et 50% de la graisse injectée va disparaître. Si le volume est jugé insuffisant après une première intervention, et qu’il y a suffisamment de réserve graisseuse dans le corps, une deuxième intervention peut être envisagée pour parfaire le résultat.

On peut prélever la graisse sur toutes les régions du corps, notamment le ventre, la taille, les cuisses, les genoux,…  Ce qui permet en même temps de bénéficier des avantages apportés par la lipoaspiration (remodelage de la silhouette).

 

Lien lipofilling.

Avant l’intervention:

  • Deux consultations préopératoires avec le chirurgien plasticien sont nécessaires. Ces consultations permettent de vous donner une information la plus précise possible et de déterminer la solution la plus appropriée à votre cas.
  • Une consultation avec un médecin anesthésiste.
  • Un bilan sénologique peut être réalisé : il s’agit le plus souvent d’une mammographie et/ou d’une échographie mammaire. Ce bilan est obligatoire: il dépend de votre âge et de vos antécédents.
  • Les photos avant-après permettent d’apprécier le résultat final ainsi qu’à distance.
  • Un soutien-gorge de contention sans armature, s’ouvrant par devant vous sera prescrit
  • Il est préférable de prévoir une période de repos d’une dizaine de jours.
  • Le tabac étant délétère sur la cicatrisation, son arrêt doit être strict au mieux un mois avant l’intervention et poursuivi en post opératoire.

L’intervention:

L’intervention se déroule sous anesthésie générale la plupart du temps en fonction du nombre de sites de prélèvement de graisse. Sa durée dépend de l’importance de l’augmentation mammaire souhaitée, en moyenne 2h environ. Aucun système de drainage n’est nécessaire : c’est une chirurgie sans redons.

 

Après l’intervention:

  • Il s’agit d’une chirurgie peu douloureuse. Il vous sera toutefois prescrit des antalgiques de niveau 1 ainsi qu’une préparation homéopathique pour limiter les œdèmes et les ecchymoses qui peuventa apparaitre les jours suivants l’intervention.
  • La sortie peut se faire le soir même de l’intervention.
  • La douche est autorisée dès le lendemain de l’intervention, les soins locaux ne nécessitent pas la présence d’un infirmier.
  • Le soutien-gorge de contention ainsi qu’un vêtement de compression des zones de prélèvements (gaine, body, panty…) devront être portés durant 4 semaines jour et nuit, afin d’éviter les mauvaises répartitions de la graisse.
  • Les activités sportives doivent être proscrites pendant une période de 6 semaines.

 

Les questions fréquentes:

  • Les avantages du lipofilling sont liés à l’absence de cicatrice, au bénéfice da la lipoaspiration d’une zone en surcharge graisseuse et au résultat naturel, en particulier au toucher, sans corps é
  • durée de vie du lipofilling: On estime que la graisse non résorbée dans les 3 mois suivant l’intervention est incorporé dans les tissus de façon définitive. Une deuxième intervention peut-être nécessaire afin de permettre d’obtenir le résultat d’augmentation souhaitée. Il faut toutefois avoir conscience que la graisse réinjectée est sensible aux variations pondérales.
  • Le lipofilling est impossible chez les patientes trop minces et il faudra dans ce cas avoir recours aux prothèses en cas de désir d’augmentation mamaire.
  • Il est possible d’associer le lipofilling à l’augmentation par prothèses mammaires pour optimiser l’effet naturel en masquant les contours de la prothèse et améliorer l’aspect du décolleté.
  • Lipofilling et cancer du sein : le lipofilling est une technique utilisée dans le monde entier depuis plusieurs dizaines d’années. Des études scientifiques ont pu démontrer avec un recul de plus de 25 ans  qu’il n’y a actuellement aucun risque de cancer du sein avec cette méthode et que la surveillance par imagerie peut se faire sans difficulté par des radiologues entrainés

 

L’observance par la patiente des consignes données par le chirurgien est essentielle.

Le Docteur Louise Boulart vous garantit un suivi personnalisé consciencieux et prévenant. Vous pouvez la joindre à tout moment, 24h/24, pour toute question post-opératoire.