LIPOFILLING

Le lipofilling consiste à transférer la graisse d’une zone du corps à une autre afin de remodeler le visage ou le corps. Cette technique est totalement naturelle et s’adresse aux personnes qui veulent éviter le recours aux implants ou à des produits résorbables.

Pour cela, le donneur doit avoir un stock suffisant de graisse et seules les personnes avec un excédent graisseux sont éligibles à ce type de procédures.

Les zones que l’on peut améliorer grâce au lipofilling sont :

  • La silhouette : seins, fesses mais aussi mollets pour regalber la jambe)
  • Les zones intimes (Elargissement du pénis, amélioration de la trophicité de la muqueuse vaginale, augmenter la taille des grandes lèvres lorsqu’elles sont atrophiées)
  • Corriger les malformations (comblement de pectus excavatum où le strenum présente un creux, séquelles de poliomyélite au niveau des membres inférieurs…)
  • Corriger les irrégularités lorsque la lipoaspiration a laissé des creux et bosses.

 

L’intervention:

Le lipofilling se fait sous anesthésie locale ou générale selon les zones, sans hospitalisation et dure entre une à deux heures et se déroule en 3 étapes :

  1. Le prélèvement de la graisse
  • Le prélèvement des cellules graisseuses se fait dans une zone donneuse qui peut être n’importe quel bourrelet situé sur le ventre, les cuisses, les hanches, les genoux, etc. Le chirurgien prélève uniquement la quantité nécessaire pour le lipofilling ou peut profiter du geste pour réaliser une lipoaspiration complète.
  • Il s’agit d’une autogreffe de graisse puisque le donneur et le receveur sont la même personne. La graisse injectée est parfaitement tolérée par l’organisme, il n’y a aucun risque de rejet ni d’allergie.
  1. Purification de la graisse 
  • on centrifuge les cellules graisseuses extraites pour les débarrasser de leurs impuretés avant de les réinjecter sous forme de purée.
  • Le but est de se débarrasser de l’huile et du sang pour ne garder que les cellules graisseuses filtrées et s’assurer que la greffe adipeuse prenne.
  1. Injection de la graisse
  • L’injection de la graisse dans la zone receveuse se fait sous forme de micro-billes de tissu graisseux réparties dans l’espace à remplir, de façon à ce que les cellules greffées soient au contact des capillaires, capables de leur fournir l’oxygène et les nutriments nécessaires à leur survie.
  • Le chirurgien évite d’injecter plus de 500 grammes de graisse lors d’une séance pour éviter la nécrose du tissu graisseux. En effet, une greffe de graisse trop compacte n’est plus nourrie par les tissus voisins et les cellules meurent.

 

Apres l’intervention:

Les suites varient selon l’importance du lipofilling réalisé. Il y a un œdème et des ecchymoses pendant une semaine. La reprise des activités se fait après quelques jours. On conseille d’attendre environ un mois avant de reprendre le sport.

  • Le résultat du lipofilling est visible immédiatement. Une à trois séances seront toutefois nécessaires nécessaires pour obtenir le résultat définitif.
  • A chaque séance une partie de la greffe du tissu graisseux va prendre et une autre partie va se résorber progressivement. Il faut donc, dès le départ, que le patient se prépare psychologiquement à une petite déception juste après l’opération. En général, la quantité de graisse diminue de 30 à 60% selon les cas. Il ne faut pas confondre cette diminution de volume avec le résultat final qui, lui, est définitif.
  • La graisse injectée réagit ensuite de la même façon que la graisse présente ailleurs sur le corps. Sa quantité augmente si la personne grossit et diminue si elle maigrit. Mais quelle que soit les variations de poids, la forme de la zone traitée par lipostructure sera maintenue en proportion.